parce que la nuit la maison est en mode "économie d'énergie", quand on se lève le matin il fait parfois un peu frais au sortir de la couette toute chaude, alors nous portons des polaires, des robes de chambre, ou bien des "doudounettes". Ma fille avait déjà sa doudounette à elle, confectionnée avec amour il y a quelques temps, mais il est un problème que je ne m'explique pas : au bout d'à peine deux ans, sa doudounette a les manches trop courtes, peine à fermer et lui couvre à peine le bas des reins, soyons lucides ma fille grandit. Me voilà donc OBLIGEE (le drame) de lui coudre une autre doudounette !

et là il s'est produit un virage étrange, ma fille, la mienne, celle qui ne voulait que du bleu, m'a demandé du rose, pire, au milieu de la pile c'est bien ça qu'elle a choisit, non parce qu'elle aurait pu dire "rose" sans trop savoir ce que c'était et au final changer d'avis.....mais non, elle a insisté, alors je me suis inclinée et j'ai cousu, j'ai même "pressionné" en rose qui pique

J'ai pris comme base la veste croisée des irrésistibles à coudre, mais remise à ma façon car je n'aimais pas trop l'idée de tout ce biais tout autour, surtout avec un tissus déjà bien chargé niveau motifs, du coup je l'ai faite réversible (je commence à bien avoir la technique). Avec une jolie flanelle et un minky tout doux, fermée par des pressions étoiles, elle a maintenant sa veste du matin, un poil grande (mais qui du coup pourrait durer 2 ans), qu'elle adore et qui la transforme en Napoléon puisqu'elle passe son temps à mettre une main à l'intérieur pour carresser la fourrure

DSC08603

DSC08604

DSC08606

DSC08607

 

 

DSC08659

DSC08660

DSC08661

 

 

la flanelle Ooga Booga et les pressions viennent de Arbrinic, et le minky vient toujours de mon stock (qui diminue tranquillement) toujours en direct des US