Tout ça c’est la faute à une gentille nana qui s’est sentie touchée par mes errances lors de mon bidouillage de patron de Van Katoen pour obtenir une Miss Polly, elle aussi a dû trouver que mon résultat final était bien loin de l’objectif de départ, et du coup elle m’a fort gentiment proposé son patron. Alors vous pensez bien que je ne suis pas du genre à dire non, et nous nous sommes fait un échange de « robes à poche ».

Et comme mon bidouillage était pas mal mais m’avait un peu laissée sur ma faim (et que ma Demoiselle ne dit jamais non à une nouvelle robe), je me suis dépêchée de recommencer, avec le patron d’origine cette fois (donc).

J’avais ce velours bicolore, effet denim, acheté 1€ le m pendant les soldes au Bonheur des Dames dans le 18 ème il y a plus d’un an (soldes janvier 2015 pour celles qui auraient du mal à suivre). C’est donc ce velours que la demoiselle a choisi, jusque-là ça va parce que vu le prix je dois avoir un coupon de 4m, sauf que pour le tissus de contraste elle est tombée amoureuse de cette chute de liberty, PETITE la chute, j’ai donc joué au Tétris pour caser tout ce que je voulais. En fait j’ai un peu plus que joué au Tétris, j’ai carrément raboté le fond de poche (en hauteur) pour faire un montage façon Van Katoen. Et au final j’ai pu faire entrer la poche et les petits rabats d’épaule.

Ma Demoiselle mesure 128cm pour 21 kg, j’ai coupé un 7 ans pour avoir un peu de marge pour l’an prochain sans viser trop grand non plus, et elle lui va vraiment très bien, à peine grande pour loger un sous-pull.

Tout l’assemblage s’est bien passé, les morceaux de patron concordent bien et il est agréable à travailler. Après, je ne sais pas si ça vient de moi ou pas, mais j’ai trouvé les explications un peu « légères » parfois, j’avais mon expérience de la Louisa dress et je m’y suis bien accrochée, heureusement, je pense qu’une débutante aurait peut-être plus galéré que moi. Au dos j’ai posé un zip invisible et je m’aperçois que je m’en sors mieux avec ce type de zip qu’avec les zip classiques alors qu’il parait que c’est plus dur à poser (allez comprendre). Toute la doublure est reprise à la main, devant le long de l’empiècement, ce qui permet d’enfermer la couture avec le passepoil, et aussi au dos le long du zip. Finalement les finitions à la main se font bien, je les trouve de moins en moins rébarbatives et surtout je suis assez fan du rendu.

Enfin voilà ce patron nous plait beaucoup à la maison, à la miss mais à moi aussi, je pense qu’il y aura une version été dans quelques mois, avec plus de fun et de couleurs (jai déjà une petite idée). Au final sur cette robe la seule chose qui ne me plait pas trop ce sont les boutons sur les rabats, pas facile de trouver quelque chose qui aille, et là sous la main je n’avais vraiment rien de mieux que ça, je les changerai si un jour je trouve mieux au hasard de mes balades.

 

Ce velours est infernal à prendre en photo, pas moyen de rendre la couleur correctement ! en vrai il fait vraiment denim, on voit le velours quand on y regarde de près.

DSC02004

DSC02005

DSC02006

DSC02007

DSC02008