Je sais je suis la reine des jeux de mots pourris mais que vous voulez-vous, on fait ce qu'on peut !

En mai l'an passé, je suis allée au Stoffen pectacle de Reims, j’y ai acheté quelques tissus et entre autres ce joli tissus réversible et pas cher du tout. J’ai su tout de suite que je m’en ferais une robe, mais par contre ça m’a bien occupée tout l’été de savoir si je ferais une robe blanche à pois noirs, ou une robe noire à pois blancs, dure est la vie de couturière avec de vraies interrogations hyper profondes !

N’empêche début septembre (2016) j’ai eu une illumination en voyant une robe noire à pois blanc, portée, je me suis dit OK elle sera fond noir. Pour le patron je suis repartie sur le patron June de la maison de Victor, parce que soyons honnête, ma version été me vaut des compliments à chaque fois que je la porte, alors forcément ça encourage à récidiver, et puis le patron était déjà décalqué alors c’était facile et rapide de recommencer.

Je me suis donc lancée (fin septembre), elle s’est cousue aussi bien que la dernière fois. Sauf que sur la première je n’avais fait qu’une petite parmenture et des biais aux emmanchures. Là j’ai fait « la vraie », avec la parmenture qui fait tout le tour, et je n’ai rien, mais absolument rien compris aux explications de LMV ……. J’ai donc repris la méthode Datura pour doubler les hauts et tout a roulé parfaitement. La robe elle-même m’aura pris peu de temps, ça s’est assemblé aussi bien que la dernière fois, par contre elle aura trainé jusqu'à novembre pour avoir son zip invisible, puis re-trainé jusqu'au mois de février pour faire l’arrondi du bas de la jupe et donc l'ourlet !

N’empêche qu’elle est terminée et qu’elle me plait autant que la première fois, même si mon tissus doit être un poil plus raide et que du coup la jupe a plus de gonflant, ça me convient bien quand même comme ça. Mon zip invisible est parfait et j’en suis assez fière. Le seul bémol serait les bretelles, comme sur la première version j’avais fait un biais à cheval je n’avais pas jouté les marges de couture, et en la cousant cette fois j’ai totalement oublié ce détail, du coup je trouve les bretelles un peu fines à mon goût, mais ce n’est qu’un léger détail, le reste est impeccable comme la dernière fois. Et pour finir l'option "je traine" de cette robe, elle aura finalement été portée  pour la première fois en avril lors d'une réunion familiale, puis photographiée en mai seulement alors la voilà sur le blog ...... enfin

et puis vous remarquerez l'art bloguesque de l'accessoirisation, une chute dans l'escalier, un petit os au nom bizarre de fêlé et hop une jolie décoration au poignet droit !

 

DSC02431

DSC02433

DSC02434

DSC02435

DSC02438