pourquoi le ciel il s'en va ?

18 juin 2017

Ondine est de retour

pffff oui Ondine est de retour mais elle a bien failli ne pas l'être ..... je m'en suis vu !

Bon à moi sûrement la grande faute, car il y a 2 ans j'avais cousu un 4 ans pour ma miss qui portait du presque 6 ans, là j'avoue je me suis lancée bille en tête sans vérifier le tableau de mesures, elle porte du 8 ans? aller hop on coupe en 8 ans.

Je vous laisse imaginer ma tête au premier essayage ! il n'y avait que le haut mais c'était 3 fois trop grand, je me suis dit qu'en serrant un peu le croisement au dos on n'y verrait que du feu, alors je serre un peu, j'ajuste discrètement le bas et je coud, et je ré-essaye tout ça à la miss, et déconvenue numéro 2 c'est toujours trop grand, c'est moche, ça baille sous les bras ! moche je vous dis !

je l'ai laissé reposer 24 heures sur le meuble, et puis ce matin je m'y suis remise. Il faut dire que j'avais coupé direct dans mes beaux tissus alors j'étais doublement verte.

Comme j'avais modifié le devant en coupant le patron (j'avais enlevé 0.5 sur le pli pour reprocher les bretelles vers le centre, mes bretelles tombaient plutôt bien, alors j'ai décidé de reprendre les aisselles, et paf 2 cm de moins de chaque côté (1 cm de plus sur chaque couture d'aisselle ... elles suivent les matheuses ?), j'ai ensuite re-réglé le croisement du dos, ça allait déjà un peu mieux, mais c'était pas fini, vous pensez bien que du coup le bas était VRAIMENT trop grand. Si je n'avais repris que sur les côtés ça emportait mes jolis plis croisés trop sur le côté et ce n'était pas bien esthétique, alors j'ai joué sur deux tableaux, j'ai agrandi la partie verticale des 4 plis croisés, ça augmente le croisement(c'est plutôt joli) et ça concomme de la largeur, et j'ai ajouté un pli creux en plein milieu, bon j'ai ôôôssi rogné 1 cm de chaque côté et là cette fois je tombe tout bon partout. J'ai donc tout terminé, fignolé, avec même un petit biais dans le bas parce que j'ai fait la tunique longueur 10 ans, mais je la trouve vraiment à la longueur que j'aime donc je voulais en perdre le minimum.

Voilà quelques photos de la chose, terminée et portée, (on verra à l'usage si elle est appréciée), vous profiterez en passant du fantastique brushing de ma fille, de son nouveau jouet qui la change en souris, de son pantalon crade pour jouer de dehors et de ses baskets pourries (elles aussi réservées aux jeux d'extérieur)

 

PS la surpiqure pour faire tenir les pompons dans le bon sens fut tout simplement un enfer

DSC02836

DSC02838

DSC02839

DSC02840

DSC02841

DSC02842

Patron : Tunique Ondine de Une Rose sur la Lune.

Taille : au final ça doit faire un 6 ans à peine allongé à longueur 10 ans pour du 8 ans dans le commerce

Tissus : coton fleuri et petits pompons de Myrtille à Vannes (acheté il y a 2 ans)

Posté par lybelulle1973 à 22:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


23 mai 2017

Charlie Dress

Il ya un bon moment (1an et des poussières) je suis tombée sur ça

Captur2

 

j'ai totalement craqué sur le modèle de robé présenté avec ces petites fleurs, son joli haut ajusté avec ce petit retour sur le desus. Oui mais ce patron, au début, n'était pas en vente sur le site de By Hand London, et en plus de ça je dois être une vraie quiche car je n'ai jamais réussi à trouver comment on faisait pour acheter ce magazine. 

Oui mais ça c'était sans compter la magie d'internet, quelques mois plus tard (mais ne me demandez ni quand ni comment) je suis tombée sur le pdf de la partie haute de la robe, juste la partie haute. Pas très grave en soit car c'était surtout le haut qui m'intéressait en fait.

Alors je me suis lancée, je n'avais pas les instructions de couture bien sûr, mais d'un je ne suis pas débutante en couture et de 2 il y a sur le site BHL un pas à pas pour coudre la robe qui a bien suffi à répondre à mes quelques questions. Pour moi c'était une grande première avec les patrons BHL, j'ai donc tenté l'aventure de façon prudente et faisant une toile, et j'ai bien fait. Le haut s'est révélé trop grand et le retour n'allait pas du tout, comme si ma pièce était trop courte. Pour réduire un peu le haut j'ai joué sur mes marges de couture, j'ai tout repris en cousant à 1cm au lieu de 0.75 (j'avais la flemme de recouper le patron une taille en dessous), et pour la pièce du revers j'ai tout simplement carrément allongé de quelques centimètres et j'ai fait la finition directement sur moi une fois la robe quasi terminée comme ça tombe pile.

Pour le bas je lui ai tout simplement greffé le bas de la robe Belladone que j'affectionne particulièrement, je n'ai pas mis les poches et croyez moi que je le regrette. J'ai également un peu foiré mes raccords de plis/coutures mais heureusement grâce à l'imprimé ça ne saute pas aux yeux

J'aime beaucoup cette petite robe, c'est le même imprimé que la robe Louisa de Mademoiselle mais dans un autre colori. La coupe est flatteuse, le décolleté est bien couvert et ne dévoile rien de "trop" et comme j'ai fait la robe j'ai la longueur que j'aime, c'est parfait. A porter elle est très confortable, ajustée mais pas serrée, par contre j'ai placé les bretelles de façon à cacher la lingerie, ça marche bien, mais à porter elles ne font que tomber c'est vraiment pénible, dommage car je l'aime vraiment beaucoup.

A refaire mais en voyant les photos je me dis que :

- la taille est peut-être un peu trop abaissée, 1 cm plus haut serait certainement mieux

- je devrais peut-être aussi revoir l'avant, ça semble "pocher "un peu, encore un peu grand à la taille ?

- j'aurais également pû contraster le revers, ça le mettrait plus en valeur

- puis cette histoire de bretelle, si je devais la refaire je pense que je les décalerais et tant pis pour les bretelles de lingerie apparentes, ou alors les rendre élastiques, comme la lingerie aiderait à les maintenir en place ? ouille encore une question existentielle

DSC02423

DSC02424

DSC02425

DSC02427

DSC02429

DSC02430

 

 

Posté par lybelulle1973 à 08:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2017

June de novembre à Mai

Je sais je suis la reine des jeux de mots pourris mais que vous voulez-vous, on fait ce qu'on peut !

En mai l'an passé, je suis allée au Stoffen pectacle de Reims, j’y ai acheté quelques tissus et entre autres ce joli tissus réversible et pas cher du tout. J’ai su tout de suite que je m’en ferais une robe, mais par contre ça m’a bien occupée tout l’été de savoir si je ferais une robe blanche à pois noirs, ou une robe noire à pois blancs, dure est la vie de couturière avec de vraies interrogations hyper profondes !

N’empêche début septembre (2016) j’ai eu une illumination en voyant une robe noire à pois blanc, portée, je me suis dit OK elle sera fond noir. Pour le patron je suis repartie sur le patron June de la maison de Victor, parce que soyons honnête, ma version été me vaut des compliments à chaque fois que je la porte, alors forcément ça encourage à récidiver, et puis le patron était déjà décalqué alors c’était facile et rapide de recommencer.

Je me suis donc lancée (fin septembre), elle s’est cousue aussi bien que la dernière fois. Sauf que sur la première je n’avais fait qu’une petite parmenture et des biais aux emmanchures. Là j’ai fait « la vraie », avec la parmenture qui fait tout le tour, et je n’ai rien, mais absolument rien compris aux explications de LMV ……. J’ai donc repris la méthode Datura pour doubler les hauts et tout a roulé parfaitement. La robe elle-même m’aura pris peu de temps, ça s’est assemblé aussi bien que la dernière fois, par contre elle aura trainé jusqu'à novembre pour avoir son zip invisible, puis re-trainé jusqu'au mois de février pour faire l’arrondi du bas de la jupe et donc l'ourlet !

N’empêche qu’elle est terminée et qu’elle me plait autant que la première fois, même si mon tissus doit être un poil plus raide et que du coup la jupe a plus de gonflant, ça me convient bien quand même comme ça. Mon zip invisible est parfait et j’en suis assez fière. Le seul bémol serait les bretelles, comme sur la première version j’avais fait un biais à cheval je n’avais pas jouté les marges de couture, et en la cousant cette fois j’ai totalement oublié ce détail, du coup je trouve les bretelles un peu fines à mon goût, mais ce n’est qu’un léger détail, le reste est impeccable comme la dernière fois. Et pour finir l'option "je traine" de cette robe, elle aura finalement été portée  pour la première fois en avril lors d'une réunion familiale, puis photographiée en mai seulement alors la voilà sur le blog ...... enfin

et puis vous remarquerez l'art bloguesque de l'accessoirisation, une chute dans l'escalier, un petit os au nom bizarre de fêlé et hop une jolie décoration au poignet droit !

 

DSC02431

DSC02433

DSC02434

DSC02435

DSC02438

Posté par lybelulle1973 à 08:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2017

One more sweat

Véxée comme un pou de ma précédente expérience j'ai eu envie de recommencer assez vite ce sweat que mon fiston voulait tant. Cette fois j'ai fait plus attention dans mon choix de tissus et j'ai misé sur le graphisme et la sobriété, histoire de ne pas me retrouver avec le même problème que la dernière fois. J'avais repéré depuis longtemps cet imprimé de La Panda Love, j'ai commandé le noir uni qui allait avec et me voilà relancée. Je dois d'ailleurs faire un clin d'oeil appuyé à cette personne plus que sympathique, disponible et de fort bon conseil.

Cette fois la réflexion sur la disposition des couleurs a été un peu plus travaillée, j'ai donc ajouté un empiècement sur le devant histoire de casser l'effet pyjama. Prise de doute j'ai coupé mes manches 2 fois, une fois en noir et une fois en imprimé, ensuite j'ai présenté le devant avec une manche de chaque et j'ai demandé au principal intéressé de choisir, et vous verrez son choix sur les photos (du coup j'ai une paire de manches noires qui attendent le sweat qui ira autour). Par contre comme la dernière fois j'ai réservé l'imprimé à la doublure de la capuche. Comme mon fiston a un gabarit brindille j'ai gardé la même taille en largeur, par contre j'ai allongé manches et buste parce qu'il s'agit de molleton gratté, donc bien chaud, et que nous sommes tout de même mi-mai, je n'avais guère envie que, quand octobre sera venu, mon sweat soit trop petit et du coup ne soit pas porté.

Au final ce sweat lui plait beaucoup et ne lui a valu aucune remarque désobligeante à l'école, donc tout est validé. Il n'y a que moi que ce grand placard noir devant dérange, il me faudrait trouver le courage de mettre une poche kangourou je pense, appliquée devant, mais je n'en ai jamais fait ..... du coup je ne voudrais pas gâcher ce sweat avec un truc bidouillé ou mal cousu. Autre solution : un appliqué sur ce noir, Star Wars ou autre ..... j'en discuterai avec le fiston à l'occasion.

Pour le reste rien de plus à dire que la dernière fois, tout s'est passé aussi bien, à refaire donc, encore et encore

 

DSC02413

DSC02414

DSC02415

DSC02416

DSC02417

Posté par lybelulle1973 à 14:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2017

Louisa again and again

je crois pouvoir dire avec certitude que ce patron sera celui que j'ai le plus amorti. En comptant celles qui ont été offertes, ça doit être ma  6ème ou 7ème version de cette robe, je ne sais même plus c'est pour dire.

On ressort les modèles gagnants, et quand ça ne tourne pas il faut qu'il y ait des poches, avec les mains qui se touchent si possible, et Louisa réuni toutes ces qualités en plus d'un patron diablement bien fait.

Cette version sera estivale, elle ne sera donc pas doublée, elle aura des biais de finition aux manches et une parementure à l'encolure. Et comme je n'étais pas super enthousiaste du choix de ma fille sur ce tissus j'ai intégré les mancherons pétales de Kamélice histoire de "girl-iser" un peu la bête.

Ce tissus, je me suis acheté presque le même pour moi, dans tes coloris plus marrons pour une robe estivale, et ma donzelle a voulu absolument le même "trop beau maman", dans des teintes bleues. Sur le moment je n'y ai pas vu d'inconvénient, en plus il était en solde, mais une fois à la maison, et mes pièces de Louisa coupées je lui ai trouvé un fort pouvoir de "blouse de mémé", impossible de m'enlever ça de la tête. D'où le passepoil pour bien casser le motif, les boutons bien pétants aussi et les mancherons pétales parce sans manche ça frisait l'horreur.

Pour la miss j'ai coupé un 8 ans, mais je la trouve vraiment large, en longueur ça va mais en largeur 1 taille (voire 2) en-dessous auraient largement suffit. Comme d'habitude tout s'est enchainé parfaitement, je ne regarde même plus les explications. Bon, ma fille ça lui plait, moi j'ai quand même du mal à m'y faire, ce patron j'en ai déjà tellement parlé que je n'ai pas grand chose à dire de plus, alors j'arrête et je vous montre

 

c'est drôle, sur les photos mes boutons ne sortent pas de la même couleur, pourtant promis ils sont tous les 2 bien oranges et du même orange

et j'ai fait une bourde en coupant mon tissus..... qui la verra ? :-)

DSC02229

DSC02230

DSC02231

DSC02232

DSC02233

DSC02234

Posté par lybelulle1973 à 14:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


09 avril 2017

Elodie d'été au printemps

Nous ne sommes que début avril mais de belles températures nous décident déjà à jardiner, jouer dehors et surtout donnent des envies de coutures estivales,de robes légères et de petits décolletés à bisous.

J'avais depuis un bon moment le patron Elodie des Farbenmix, le positif c'est que je l'avais acheté une bouchée de pain sur un vide grenier, le négatif c'est qu'il est en allemand. Et puis voilà, le beau temps est là, et quelques réalisation sur les groupes facebook m'ont rappelé que ce patron dormait sur mon étagère malgré son gros potentiel de bonheur auprès des petites filles, alors je l'ai ressorti. 

Dès le début ça a été compliqué, tout en allemand est des pièces à l'aspect peu commun. Heureusement, un appel à l'aide sur le groupe Facebook et le tour était joué, en moins d' une heure j'avais des liens vers des tutos, tous en allemands mais tous avec profusion de photos, sauvée j'étais et ma robe Elodie aussi. Ensuite trouver le coupon qui va bien, là aussi ça a été compliqué, Elodie est une robe qui tourne, donc gourmande en tissus, il faut donc soit un grand coupon, soit idéalement un coupon avec motif non orienté. Pas de chance tous mes coupons réservés aux robes de petits filles étaient soit trop petits soit à motif orienté, quand je vous dis que ça partait mal. Et puis quand même, face à mon armoire remplie de tissus ça faisait ridicule de me dire que je n'avais pas le tissus pour la faire, j'en étais à envisager de la faire en bicolore (la jupe est composée de 8 fois le même panneau) quand j'ai par miracle trouvé la chute de cette couture, une GRAAAANDE chute ma robe rentrait idéalement dedans. Une autre chute de tissus rose pour haut et je me suis lancée.

Elodie est relativement rapide à coudre, je dirais que j'y ai passé 2h30 environ, tous les panneaux du bas ont été assemblés à la surjeteuse, ça gagne un temps fou. J'ai juste perdu un peu de temps sur l'élastiquage de l'encolure car l'enfilage est quand même fastidieux.

Pour ma drôlesse de 1m20 j'ai coupé un 124/128, je n'ai pas ajouté de marges de couture sur les panneaux bas mais sur l'empiècement et les manches oui, j'ai allongé les panneaux de jupe de 5 cm car elle a la réputation d'être courte, et j'ai allongé l'empiècement du haut de 1.5 cm car souvent je le trouvais trop court sur les autres réalisations.

Et je ne me suis pas trompée sur son potentiel d'amour, ma fille a voulu l'essayer avant la fin, à proposé de prendre des photos quand je lui ai demandé de l'essayer, n'a plus voulu la quitter, et à passé la fin d'après-midi à tournoyer sur place (plus ou moins)

Donc voilà, Elodie est validée, adoptée, adorée, tout ce que vous voudrez et moi j'avoue que j'aime beaucoup aussi, même si le montage de la robe, certes rapide, donne des finitions dont je n'ai plus l'habitude (tout est apparent à l'intérieur).

Pour le bas, comme elle la voulait tout de suite, j'ai juste passé un coup de surjeteuse, mais je la trouve peut-être un poil longue alors elle aura peut-être droit à un ourlet plus conventionnel

je vous laisse juger 

DSC02235

DSC02236

DSC02237

DSC02238

DSC02239

DSC02240

 

Posté par lybelulle1973 à 14:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2017

Le gilet ressucité

mouarf le titre de malade ! tout ça parce que ma fille a un nouveau gilet .......

bon alors il y a quelques années j'avais réalisé, un peu à l'arrache, ces gilets. Ma demoiselle les a adoré et portés, re-portés et portés encore, elle les a tellement aimés qu'à la rentrée elle les portait toujours malgré les manches devenues 3/4 .....hum

donc sur une réflexion de l'Homme de la maison, j'ai envisagé le remplacement au moins d'un des gilets. Depuis longtemps j'avais envie d'essayer un patron de la marque Super Bison, mais comme avant ils s'arrêtaient au 6 ans, ça me stoppait net dans mon élan, et puis en fin d'année, la dame a sorti des patrons dans les tailles supérieures. Je me suis donc offert la veste Camille histoire de remplacer les gilets dont je parlais plus haut, sur les images je trouvais le rendu mignon et plutôt féminin.

Le patron est présenté dans une grosse boite en carton, c'est une très belle présentation mais personnellement elle ne me convient pas, mes patrons sont copié sur du calque épais et conservés roulés dans un tiroir, donc cette grosse boite est pour moi plutôt encombrante qu'autre-chose.

A la couture, plusieurs choses m'ont étonnée, la parmenture du dos est un simple rectangle alors que l'encolure est arrondie, j'ai bien cru m'être trompée et j'ai vérifié plusieurs fois, mais non, c'est bien ça. je me suis donc donné la peine de la retracer, et je l'ai même allongée un peu car le rectangle d'origine était un peu court. Le bas de la veste également me plait moyennement, mais ça je pense que ça vient du fait que je vois cette réalisation plutôt comme un gilet que comme une veste, la bande épaisse qui forme le bas du corps alourdi l'ensemble, la prochaine réalisation sera avec un simple ourlet. J'ai également joué de malchance en ayant une planche patron mal pliée et déchirée sur un pli, et mal imprimée à certains endroits, mais la créatrice a été tout à fait ouverte à mon contact et semble avoir pris note des correctifs à apporter, elle m'a même fort gentiment proposé de m'envoyer une nouvelle planche, mais ma fois ce n'était pas nécessaire. En dehors de ces quelques remarques ça s'est plutôt bien passé. Enfin ... si on excepte ce tissus pourri, tout mou, impossible à manipuler sans qu'il glisse de partout.... l'enfer.

Pas moyen de faire tenir en place ma parementure et je ne voulais pas surpiquer, je me suis donc vaillemment lancée dans un ourlet manuel invisible, pas trop mal réussi. Mon devant n'est pas boutonné entièrement, la faute à ce tissus épouvantable il est tout gondolé.

Au final il taille plutôt bien et j'aime bien le modèle, les petites fronces devant féminisent bien le tout.

Et pour finir, grace à ma caméo j'ai décoré le dos ! voyez plutôt

DSC02215

DSC02216

DSC02217

DSC02218

DSC02219

 

Posté par lybelulle1973 à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2017

un sweat Noël

oui oui oui je sais nous sommes fin Février et vous avez bien lu "Noël", c'est juste que c'est la première réflexion qui est venu à l'Homme de la maison en voyant mon dernier ouvrage pour son fils, du coup je l'ai repris pour le titre de cette publication.

Au mois de mai lors de mon escapade sur un salon du tissus à Reims, j'avais acheté ce molleton pour pas trop cher en me disant que pour une fois, ça ne faisait ni bébé, ni fille, alors que ce serait l'occasion de faire un sweat à Grand-Petit-Garçon. Oui mais voilà toujours mon appréhension personnelle, j'ai fait trainé le moment de m'y mettre, et la semaine dernière, emballée par son enthousiasme quand je lui couds quelque-chose, j'ai décidé de me lancer dans ce fameux sweat (il y a peut-être aussi eu ce moment où ma porte d'armoire n'a pas voulu s'ouvrir .... me signalant au passage un trop-plein de tissus en stock)

J'avais depuis longtemps arrêté mon choix sur un modèle Ottobre que je trouvais bien sympa et pas trop complexe, le modèle 37 du book 4/2014, il est un peu cintré, c'est un podèle féminin à la base, j'ai juste retiré le cintrage et hop le tour était joué. Le patron s'est trouvé décalqué en un temps record, le tissus coupé encore plus vite, et il a bien dû me falloir 1h30 de couture pour faire ce sweat ! un record de rapidité je vous dis !

Sur le patron rien à dire, ça tombe bien comme d'habitude, même si comme d'habitude ça me fait grogner de devoir ajouter des marges de couture. Les expli ma fois ça a été, vu le peu de complexité du modèle choisi. Tout a été cousu à la surjeteuse sauf les quelques surpiqures. On a longtemps hésité sur le sens de la capuche, bleu dedans ou dehors ?

Pour mon bonhomme de 132cm, très menu, j'ai fais une taille 140 en me disant qu'il irait longtemps .....hum ça sera sans doute mon seul raté, il lui va impec, là, maintenant, tout de suite. Et malgré la réflexion de son père (que je ne lui ai pas répétée) lui il adore. 

Moi par contre je m'interroge, dans la nuque on voit la couture de la capuche, ça me chiffonne un peu, devrais surpiquer pour plaquer la couture ou ajouter quelque-chose pour cacher

DSC02209

DSC02210

DSC02211

DSC02213

DSC02214

Posté par lybelulle1973 à 08:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2017

une Agatha pour Elle

Le patron de la veste Agatha je l'ai depuis des lustres, peut-être même depuis sa sortie ou presque, et puis pour une raison que j'ignore je ne l'avais jamais cousu. Mon hésitation venait sans doute en partie des détails que l'on est supposée réaliser au biais et qu'au final, sur toutes les versions vues sur le net, bien peu sont réellement réussies. Du coup quand je me suis décidée à la coudre, je me suis résolue à une version passepoil et non en biais, ainsi j'étais déjà beaucoup plus sûre de mon coup.

Là, il a fallu que je me lance, le manteau Céphée étant VRAIMENT devenu trop petit, il lui fallait un remplaçant, et pourtant il aura été aimé ce manteau, j'ai même bien failli refaire le même, mais je pense que l'amour que lui porte ma fille vient en grande partie de sa couleur, or je n'ai plus du tout de ce velours et je suis bien décidée à écouler mon stock avant d'en acheter à nouveau.

J'avais également depuis au moins 2 ans, un très beau velours chocolat dans mon stock, un beau velours 1000raies comme je les aime, très fin, très souple, soyeux au toucher et avec de très beaux reflets dans la couleur. Au hasard d'un sortie parisienne j'avais également trouvé un joli tissus de doublure qui me tentait beaucoup et je trouvait qu'il se mariait bien avec mon si joli velours.

J'ai soigneusement lavé mes tissus (2 fois) et je me suis lancée. Copiage du patron et découpage, beaucoup de pièces à cause de tous les petits détails de décoration mais tout est bien expliqué. A la couture aucun problème particulier, là aussi tout est bien expliqué et tout s'est assemblé sans accro. J'ai donc fait mon passepoil maison et passepoilé toutes mes pièces au lieu de la bordure biais préconisée.

Mon manteau a été cousu courant novembre je crois, mais faute de trouver des butons à mon goût il a longtemps attendu que je lui mette la touche finale. Et toujours faute de trouver des boutons à mon goût j'ai finalement opté pour les pressions pour le fermer et des boutons recouverts pour toutes les décorations, il fallait quand même que je le termine avant qu'il ne devienne trop petit.

Une fois terminé je l'ai présenté à la demoiselle de la maison, qui n'a pas forcément applaudi des 2 mains, il est beau ce manteau, très beau, mais un peu trop beau je pense, entendez par là un peu trop "classique chic" pour ma tornade personnelle, les plis, l'ampleur, le col caludine ....... le Céphée un peu décalé avec sa couleur flashy semblait lui plaire beaucoup plus. Voilà une bonne semaine que je le lui ai donné, elle le porte quand même, même si je ne sens pas le même enthousiasme, au moins elle ne le boude pas, et ça me servira de leçon.

 Pour les détails techniques, je l'ai triplé, car ça faisait partie de mes regrets sur le Céphée, il était un peu trop léger. J'ai donc coupé toute ma doublure en double, dans mon tissus mais aussi dans un plaid suédois, donc pas trop épais, pour pouvoir tripler la chose. Après m'être longuement interrogée sur la façon de tripler un manteau, j'ai cousu ma doublure et ma polaire ensemble, comme ça ensuite j'ai travaillé comme si de rien n'était, avec une pièce extérieure et une pièce doublure. Ca donne un peu d'ampleur au manteau et ça contribue à aspect chic je pense.

Pour ce qui est du patron je regrette un peu que l'extérieur et l'intérieur aient la même taille, j'aime bien quand il y a un "contour" (parement ??) dans le même tissus que l'extérieur, quand on choisit comme moi, des tissus qui sont très contrastés, ça évite qu'on voie le tissus de doublure sur l'extérieur je trouve.

Pour ma drôlesse, j'ai cousu un 8 ans, il va bien, un poil grand comme il faut.

Mon velours vient de T&N Fabrics (mais je crois que la boutique n'existe plus), ma doublure vient de Toto Tissus dans le 13ème, et toute la mercerie vient de Mondial Tissus Créteil, le passepoil est fait mainson avec un biais du tissus de doublure et une cordon de coton de bricolage comme d'habitude.

DSC02201

DSC02202

DSC02203

DSC02204

DSC02205

Posté par lybelulle1973 à 18:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 février 2017

Pour Lui et rien que pour Lui

 

Grand-petit-garçon me fait régulièrement remarquer (mais toujours très délicatement), que je couds beaucoup pour sa sœur et moi et quand même assez peu pour lui

Alors bien sûr, je pourrais vous parler de la pochette minute, même pas doublée que je lui ai cousue en 30 mn pour lui servir de trousse de toilette pour la colo, mais ça ne présenterait pas grand intérêt.

Par contre, pendant cette semaine d'absence où il était en colo, je m'étais fixé l'objectif de lui faire une surprise, une belle surprise si possible, et ça, ça vaut la peine d'être raconté et montré.

Je me suis lancée dans la veste Lewis de Compagnie M, elle l'avait présentée sur un garçon à peu près de l'age du mien et lui ressemblant un peu, je ne sais pas si c'est ça (allié eu fait que sa veste de demi saison était trop petite) mais ça a fait tilt, j'ai acheté le patron, en décembre je crois.

J'ai ensuite longuement épluché les instructions pour me rendre compte que le morceau était un sacré morceau, jamais ne n'avais cousu de vêtement aussi technique, ni avec autant de pièces. Je me suis décidée pour une veste de demi saison, en softshell doublé de coton, je voulais qu'elle soit coupe-vent, le softshell était donc le choix idéal, déperlant en plus, la cerise sur le gâteau, mais là non plus, jamais je n'avais cousu cette matière. En tout point cette couture serait donc une grande première.

Les enfants ont pris le TGV le samedi, et dès dimanche je m'attaquais à la découpe du tissus (le patron était prêt depuis au moins 1 mois). Déjà j'ai potassé longuement les pièces à couper, qui en double, qui en simple, qui sur le pli, tissus principal ou doublure, bien sûr il y a eu une bourde, j'avais prévu le dos en 3 parties avec passepoil, j'ai coupé "en plus" le dos simple, heureusement que j'avais du rab de tissus. Il y a une phrase au milieu des explications que je n'ai pas comprise, il aurait fallu ajouter 3 cm en bas mais en bas de quoi ?? du coup j'ai tout allongé de 3 cm, les poches, les devants les dos etc ......sans bien savoir pourquoi et en me disant qu'il serait bien temps de tout recouper plus tard.

Les 3m de passepoils ont été faits maison, impossible de trouver un passepoil à mon goût par chez, moi soit la couleur n'allait pas, soit c'était trop fin soit trop gros, j'ai pris mon parti d'acheter du biais à mon gout et de faire mon passepoil, c'est pas de la couture compliquée mais c'est consommateur de temps.

Lundi soir j'ai attaqué l'assemblage (oui le soir parce que moi quand les enfants ne sont pas là je suis au travail) et la veste a été terminée vendredi soir, juste pour le retour de Grand-petit-garçon du samedi, après un total d'une bonne 15aine d'heures quand même.

Tout ne s'est pas passé comme sur des roulettes, je dirais même que je suis un poil déçue comparé aux autres patrons de la marque dont je dispose. Les expli sont en anglais, ok, mais c'est bien la première fois que ça me pose problème, bon c'est aussi la première fois que je couds une pièce aussi complexe. Déjà en cours de tuto, elle change de support, alors bien sûr elle prévient, mais sur le premier c'est l'extérieur qui est moutarde et sur le second l'intérieur, je vous passe le remue méninges pour savoir sur quoi je me fixe. Ensuite, le bleu marine, c'est peut-être pas la couleur la plus appropriée pour un tuto, pas toujours facile de voir où sont les pliures etc, que ce soit à l'écran ou sur papier, la couleur ne rend pas vraiment bien.

Bref, avec de la patience, avec une soirée entière de jeudi à découdre ce que j'ai fait de travers, avec quelques noms d'oiseau par ci par là, la veste a vu le jour.  J'ai fait deux modifications : la première aura été de ne pas faire le bas comme indiqué, ça m'embête énormément car je tenais à ce revers de tissus extérieur qui fait tout le tour, mais quand je l'ai vu fini, ou presque, j'ai eu peur de la longueur, et faire cette finition l'aurait encore raccourci, je me suis donc (fort judicieusement) abstenue. La seconde modification a été de raccourcir les manches de 4 cm, et vous verrez sur les photos que c'était une bonne idée. Tout le reste a été appliqué à la lettre.

Et au final me demanderez vous ? au final cette veste est très belle, elle demande soit un peu de connaissance soit du temps (ce qui fut mon cas). La longueur, malgré mon allongement de 3 cm, est pile poil alors que je l'aurais voulue un peu plus longue. Déception de mon bord côté aux manches, il est très élastique, mais manque de tonicité si on peut dire, il s'étire ... mais ne revient pas, ça ne rend donc pas terrible, j'ai coupé tel que dit dans le patron, mais pas de précision d'élasticité n'était indiquée, j'ai donc fait avec ce que j'avais, pour une première, ça ira. Autre point qui me chiffonne un peu c'est mon rabat de zip devant qui "tourne" un peu, est ce que je l'aurais coupé pas tout à fait dans le droit fil ou bien l'aurais-je un peu contraint en le cousant? il a été cousu 3 fois quand même ......

Le tissus de doublure, j'avoue avoir eu un gros doute à l'assemblage, dans le magasin ça allait, une fois à la maison j'ai croisé les doigts pour que ça ne fasse pas trop bébé. 

Grand-petit-garçon a l'air plutôt content de sa veste et moi je suis ravie d'avoir relevé le défi.

 

Le softshell et le bord côté viennent de Ti Florian boutique, le softshell, en vrai, est plus sombre que ce qui sort sur les photos, c'est un vrai bleu marine. Zip, biais et doublure vient de Mondial Tissus.

 

DSC02192

DSC02198

DSC02199

DSC02200

 

DSC02193

 

DSC02194

 

DSC02196

 

DSC02197

 

DSC02206

DSC02207

DSC02208

 

Posté par lybelulle1973 à 16:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :