pourquoi le ciel il s'en va ?

13 octobre 2017

Petons au sec

J'avoue que quand Elle a sorti son tuto  j'ai trouvé ses réalisations toutes plus jolies les unes que les autres ! et rien que pour ça je mourrais d'envie d'en fabriquer un, mais je n'en avais guère l'utilité, alors ça a trainé.

Et puis cette année, GrandPetitGarçon prend des cours de nanation pour passer du petit chien sauvage au nageur de compète. Il a fallu trouver un sac asssez grand pour toutes ses affaires, une serviette qui ne craigne rien, des lunettes de natation etc ...... et puis un jour ça m'est revenu --> le super tapis pieds secs et son tuto tout aussi super, en en même temps l'occasion, trop belle, de coudre pour lui.

J'ai commandé un bout de softshell (la faute à Tissus net qui m'a encore envoyé un code de réduc) et je me suis lancée avec tout ce qui trainait dans le stock. GrandPetitGarçon a longtemps hésité entre l'éponge bleu pétant ou jaune soleil ..... et le bleu a été validé, on a trouvé un peu de ruban, une ficelle rouge, un bout de biais et hop.

Alors je ne vais pas raconter de salade, cette cousette a bien dû me prendre au moins 30mn .........tout est allé comme sur des roulettes, j'ai cousu le biais au pied à biais puis refait un tour en zig-zag pour être sûre de la tenue et hop un GrandPetitGarçon tout heureux d'avoir un tapis à petons et une cousette de sa maman rien que pour lui.

DSC03938

DSC03939

DSC03940

 

et du temps que je suis là , j'en profite pour vider mon sac parce que le peu de personnes qui passent par ici savent ce que représente un manteau cousu maison. GrandPtitGarçon s'est fait voler son manteau à l'école Vu ce qui s'y passe depuis la rentrée avec les nouveaux loustics qui sont arrivés, je pense plus à une méchanceté qu'à un vol pour avoir un nouveau blouson, mais le résultat est le même, il n'a plus son beau manteau, et je me demande qui est le plus malheureux des deux

Posté par lybelulle1973 à 18:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]


28 septembre 2017

Ma Bella-robe

Début septembre avait lieu un évènement familial à ne pas rater : les 50 ans de mariage de mes parents couplés aux 70 ans de mon papa, en cette période où dans ma famille il y a bien peu de mariages, baptêmes etc ……. vous pensez bien que j’ai saisi l’occasion de me faire une robe de fête. Je m’étais même offert pour l’occasion, un beau métrage d’une belle soie imprimée dans des teintes grises assez douces, j’avais mis toutes les chances de mon côté : j’avais anticipé (cousu mi-juillet pour une fête début septembre), j’avais fait une toile de mon idée de robe (un haut Airelle, allongé en robe avec des petites manche papillon), j’avais amidonné ma soie pour la rendre docile, j’avais acheté une aiguille spéciale bref tout y était…

ou pas, parce que ça ne s’est pas bien passé du tout. Ma soie n’a pas voulu être docile, je me suis trompée d’entoilage pour ma parmenture et me suis retrouvée avec du carton, me suis trompée en cousant certaines pièces et du découdre et vu que mon aiguille avait laissé de vilains trous malgré tout….de colère j’ai tout jeté dans le bac à chute et je m’étais résolue à porter une robe déjà faite (ma June noire et blanche qui a la bonne idée d’être un peu chic).

Et une semaine avant la cérémonie gros coup de pression, gros ras le bol à évacuer, je me suis re-lancée dans la robe de fête mais cette fois j’ai visé du moins casse-gueule.

J’ai ressorti mon patron de Belladone, lui au moins même sans retouche il est validé, j’ai aussi ressorti un beau coupon de mousseline coton et soie acheté chez Sacrés Coupons pendant les soldes (15€ les 3m le pied intégral) et je me suis lancée. Je n’avais pas tout noté de mes modifications de la dernière fois mais je m’en souvenais à peu près alors hop c’était parti. Ça s’est passé comme sur des roulettes et j’ai quasiment réussi à terminer ma robe sur le dimanche après-midi. Comme la dernière fois c’est l’Homme de la maison qui m’a aidée à ajuster le dos en haut et à retoucher les pièces avec le zip pour ne pas que ça baille sur le haut. Sur les photos on a l’impression que ça baille un peu mais en vrai je ne me tiens jamais aussi droite que sur ces photos (où je me trouve particulièrement bancale)

Comme la dernière fois j’ai cousu la ceinture à 1cm au lieu de 1,5 car j’aime bien quand la ceinture est plus large. Seul « problème » que je ne m’explique pas: à patron égal, à marges égales, à ourlet égal, ma robe est 3 bons cm plus courte que la précédente ! j’avais dû allonger la précédente au moment de la coupe et oublier de reporter sur le patron

Au final même si cette histoire de cm me chiffonne un peu, ma robe a été validée, portée, et je me suis même sentie jolie, la matière est incroyablement belle et agréable à porter, mais a une facheuse tendance à vite se froisser

DSC03929-ConvertImage

DSC03937

DSC03931-ConvertImage

DSC03932

DSC03934

DSC03936

Patron : Belladone de Deer and Doe

Tissus : une mousseline 55%coton et 45%soie , biais de finition de chez Mondial tissus et zip invisible acheté en lot sur amazon

Taille : un 44 gradé en 42 à la taille comme toujours pour moi chez D&D et jupe très très allongée

Posté par lybelulle1973 à 18:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

30 juillet 2017

joli cabas pour chouette maitresse

cette année Mademoiselle a eu, en CP, la même maitresse qu'avait Grand-petit-garçon l'an passé pour son CE2, et comme on ne change pas une maitresse qui gagne elle s'est révélée tout aussi bien en CP avec notre Mademoiselle (parfois si compliquée) qu'elle l'avait été avec notre bonhomme l'an passé.

Bon, il faut avouer qu'en un an à cotoyer notre Mademoiselle, cette maitresse a gagné un ulcère et pas mal de cheveux en moins, et je pense qu'elle aura bien besoin de 8 semaines de vacances pour digérer cette année à essayer de dompter notre mini dragon. Alors pour essayer de me faire pardonner et aussi pour la remercier de sa pédagogie et de sa patience, j'avais envie de lui faire un joli cadeau et pas une bête babiole. L'an passé Grand-petit-garçon avait quasiment exigé que je lui couse une boîte à mouchoirs (allant même jusqu'à fourrer son nez dans l'armoire à tissus pour réserver ce qui lui plaisit), du coup cette année je devais forcément trouver une autre idée, et j'ai re-songé à ce cabas, ce tuto si bien fichu, et ce rendu final tellement pratique alors je l'ai refait. En plus ce cabas ré-utilisable est pratique et me semblait logique à offrir à une maitresse que se déplace en vélo (avec des belles sacoches PPMC) et ré-utlise les cartons de papier photocopieuse pour ranger son petit matériel.

Il s'est cousu aussi bien que les fois précédentes (déjà cousu 2 fois mais je m'aperçois que je n'en ai plublié aucun ici), j'ai par contre supprimé les petits liens sur les petits côtés que j'avais trouvé assez inutiles sur le mien et je suis assez contente du résultat

le voici le voilà

DSC02852

DSC02853

DSC02854

DSC02855

 

Patron : Tuto d'Un Petit bout de fil

Tissus : coton ameublement à motifs de chez Heytens, doublure rouille Mondial tissus, gros boutons et sangles du stock

Posté par lybelulle1973 à 18:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 juin 2017

Premier pyjama

 

 

Ma Demoiselle aime les pyjamas qui se boutonnent devant, elle trouve que "ça fait grande" mais je vous avoue que je ne sais vraiment d'où peut bien lui venir cette idée vu qu'à la maison le pyjama c'est pas trop le genre, et encore moins avec boutons !

Enfin j'en avais acheté un ou deux qu'elle a adoptés en priorité à cause de cette particularité, j'avais donc bien retenu la leçon.

Il y a quelques moi j'avais commandé des coupons de tissus sur AliExpress, j'avais commandé exactement 4 coupons avec des imprimé de silhouette féline, deux coupons opposés sur fond bleu et deux autres sur fond beige, j'avais trouvé l'imprimé trognon. Quand ils sont arrivés j'ai un peu déchanté, certes l'imprimé était mignon mais je craignais le "too much" en vêtement, j'ai donc très vite trouvé l'idée du pyjama. Et la seconde déception je vous laisserai la repérer sur les photos.

Je suis partie d'un patron japonais de veste pour avoir le col qui retourne qui lui plait tant, j'ai choisi le modèle U du livre 111- Girls Sassy Clothes et je lui ai ajouté le short P du même livre, mais sans les poches. Je n'ai pas oublié mon expérience des patrons japonais et j'ai allongé le buste de 6 bons cm. C'est drôle mais j'ai aimé retrouver ce livre de mes débuts en couture, j'ai retrouvé ce plaisir du "tout en dessins", avec en prime une finition originale du devant/ourlet. Rien à signaler niveau couture, ça s'est cousu tout seul. 

La Miss a choisi les boutons, alors forcément ils sont dépareillés, mais qui suis-je pour lui imposer des gouts en matière de couleurs, elle n'a que 7 ans après tout, elle a bien le temps d'être complexée ou de vouloir se conformer à une pseudo mode, alors j'aime bien l'idée de la laisser choisir, et la mini elle aime la couleur !

aller on regarde ?

DSC02843

DSC02844

DSC02845

DSC02846

DSC02847

DSC02848

DSC02849

DSC02850

 

et la dernière pour chercher l'erreur .... hé oui, si sur l'écran, vendus par deux, ils semblaient assortis, dans la réalité il y a un tissu bleu et l'autre vert, déception mais ... je rappelle que c'est un pyjama et que ma Demoiselle n'en est nullement incommodée :-)

DSC02851

Posté par lybelulle1973 à 07:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 juin 2017

Ondine est de retour

pffff oui Ondine est de retour mais elle a bien failli ne pas l'être ..... je m'en suis vu !

Bon à moi sûrement la grande faute, car il y a 2 ans j'avais cousu un 4 ans pour ma miss qui portait du presque 6 ans, là j'avoue je me suis lancée bille en tête sans vérifier le tableau de mesures, elle porte du 8 ans? aller hop on coupe en 8 ans.

Je vous laisse imaginer ma tête au premier essayage ! il n'y avait que le haut mais c'était 3 fois trop grand, je me suis dit qu'en serrant un peu le croisement au dos on n'y verrait que du feu, alors je serre un peu, j'ajuste discrètement le bas et je coud, et je ré-essaye tout ça à la miss, et déconvenue numéro 2 c'est toujours trop grand, c'est moche, ça baille sous les bras ! moche je vous dis !

je l'ai laissé reposer 24 heures sur le meuble, et puis ce matin je m'y suis remise. Il faut dire que j'avais coupé direct dans mes beaux tissus alors j'étais doublement verte.

Comme j'avais modifié le devant en coupant le patron (j'avais enlevé 0.5 sur le pli pour reprocher les bretelles vers le centre, mes bretelles tombaient plutôt bien, alors j'ai décidé de reprendre les aisselles, et paf 2 cm de moins de chaque côté (1 cm de plus sur chaque couture d'aisselle ... elles suivent les matheuses ?), j'ai ensuite re-réglé le croisement du dos, ça allait déjà un peu mieux, mais c'était pas fini, vous pensez bien que du coup le bas était VRAIMENT trop grand. Si je n'avais repris que sur les côtés ça emportait mes jolis plis croisés trop sur le côté et ce n'était pas bien esthétique, alors j'ai joué sur deux tableaux, j'ai agrandi la partie verticale des 4 plis croisés, ça augmente le croisement(c'est plutôt joli) et ça concomme de la largeur, et j'ai ajouté un pli creux en plein milieu, bon j'ai ôôôssi rogné 1 cm de chaque côté et là cette fois je tombe tout bon partout. J'ai donc tout terminé, fignolé, avec même un petit biais dans le bas parce que j'ai fait la tunique longueur 10 ans, mais je la trouve vraiment à la longueur que j'aime donc je voulais en perdre le minimum.

Voilà quelques photos de la chose, terminée et portée, (on verra à l'usage si elle est appréciée), vous profiterez en passant du fantastique brushing de ma fille, de son nouveau jouet qui la change en souris, de son pantalon crade pour jouer de dehors et de ses baskets pourries (elles aussi réservées aux jeux d'extérieur)

 

PS la surpiqure pour faire tenir les pompons dans le bon sens fut tout simplement un enfer

DSC02836

DSC02838

DSC02839

DSC02840

DSC02841

DSC02842

Patron : Tunique Ondine de Une Rose sur la Lune.

Taille : au final ça doit faire un 6 ans à peine allongé à longueur 10 ans pour du 8 ans dans le commerce

Tissus : coton fleuri et petits pompons de Myrtille à Vannes (acheté il y a 2 ans)

Posté par lybelulle1973 à 22:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


23 mai 2017

Charlie Dress

Il ya un bon moment (1an et des poussières) je suis tombée sur ça

Captur2

 

j'ai totalement craqué sur le modèle de robé présenté avec ces petites fleurs, son joli haut ajusté avec ce petit retour sur le desus. Oui mais ce patron, au début, n'était pas en vente sur le site de By Hand London, et en plus de ça je dois être une vraie quiche car je n'ai jamais réussi à trouver comment on faisait pour acheter ce magazine. 

Oui mais ça c'était sans compter la magie d'internet, quelques mois plus tard (mais ne me demandez ni quand ni comment) je suis tombée sur le pdf de la partie haute de la robe, juste la partie haute. Pas très grave en soit car c'était surtout le haut qui m'intéressait en fait.

Alors je me suis lancée, je n'avais pas les instructions de couture bien sûr, mais d'un je ne suis pas débutante en couture et de 2 il y a sur le site BHL un pas à pas pour coudre la robe qui a bien suffi à répondre à mes quelques questions. Pour moi c'était une grande première avec les patrons BHL, j'ai donc tenté l'aventure de façon prudente et faisant une toile, et j'ai bien fait. Le haut s'est révélé trop grand et le retour n'allait pas du tout, comme si ma pièce était trop courte. Pour réduire un peu le haut j'ai joué sur mes marges de couture, j'ai tout repris en cousant à 1cm au lieu de 0.75 (j'avais la flemme de recouper le patron une taille en dessous), et pour la pièce du revers j'ai tout simplement carrément allongé de quelques centimètres et j'ai fait la finition directement sur moi une fois la robe quasi terminée comme ça tombe pile.

Pour le bas je lui ai tout simplement greffé le bas de la robe Belladone que j'affectionne particulièrement, je n'ai pas mis les poches et croyez moi que je le regrette. J'ai également un peu foiré mes raccords de plis/coutures mais heureusement grâce à l'imprimé ça ne saute pas aux yeux

J'aime beaucoup cette petite robe, c'est le même imprimé que la robe Louisa de Mademoiselle mais dans un autre colori. La coupe est flatteuse, le décolleté est bien couvert et ne dévoile rien de "trop" et comme j'ai fait la robe j'ai la longueur que j'aime, c'est parfait. A porter elle est très confortable, ajustée mais pas serrée, par contre j'ai placé les bretelles de façon à cacher la lingerie, ça marche bien, mais à porter elles ne font que tomber c'est vraiment pénible, dommage car je l'aime vraiment beaucoup.

A refaire mais en voyant les photos je me dis que :

- la taille est peut-être un peu trop abaissée, 1 cm plus haut serait certainement mieux

- je devrais peut-être aussi revoir l'avant, ça semble "pocher "un peu, encore un peu grand à la taille ?

- j'aurais également pû contraster le revers, ça le mettrait plus en valeur

- puis cette histoire de bretelle, si je devais la refaire je pense que je les décalerais et tant pis pour les bretelles de lingerie apparentes, ou alors les rendre élastiques, comme la lingerie aiderait à les maintenir en place ? ouille encore une question existentielle

DSC02423

DSC02424

DSC02425

DSC02427

DSC02429

DSC02430

 

 

Posté par lybelulle1973 à 08:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2017

June de novembre à Mai

Je sais je suis la reine des jeux de mots pourris mais que vous voulez-vous, on fait ce qu'on peut !

En mai l'an passé, je suis allée au Stoffen pectacle de Reims, j’y ai acheté quelques tissus et entre autres ce joli tissus réversible et pas cher du tout. J’ai su tout de suite que je m’en ferais une robe, mais par contre ça m’a bien occupée tout l’été de savoir si je ferais une robe blanche à pois noirs, ou une robe noire à pois blancs, dure est la vie de couturière avec de vraies interrogations hyper profondes !

N’empêche début septembre (2016) j’ai eu une illumination en voyant une robe noire à pois blanc, portée, je me suis dit OK elle sera fond noir. Pour le patron je suis repartie sur le patron June de la maison de Victor, parce que soyons honnête, ma version été me vaut des compliments à chaque fois que je la porte, alors forcément ça encourage à récidiver, et puis le patron était déjà décalqué alors c’était facile et rapide de recommencer.

Je me suis donc lancée (fin septembre), elle s’est cousue aussi bien que la dernière fois. Sauf que sur la première je n’avais fait qu’une petite parmenture et des biais aux emmanchures. Là j’ai fait « la vraie », avec la parmenture qui fait tout le tour, et je n’ai rien, mais absolument rien compris aux explications de LMV ……. J’ai donc repris la méthode Datura pour doubler les hauts et tout a roulé parfaitement. La robe elle-même m’aura pris peu de temps, ça s’est assemblé aussi bien que la dernière fois, par contre elle aura trainé jusqu'à novembre pour avoir son zip invisible, puis re-trainé jusqu'au mois de février pour faire l’arrondi du bas de la jupe et donc l'ourlet !

N’empêche qu’elle est terminée et qu’elle me plait autant que la première fois, même si mon tissus doit être un poil plus raide et que du coup la jupe a plus de gonflant, ça me convient bien quand même comme ça. Mon zip invisible est parfait et j’en suis assez fière. Le seul bémol serait les bretelles, comme sur la première version j’avais fait un biais à cheval je n’avais pas jouté les marges de couture, et en la cousant cette fois j’ai totalement oublié ce détail, du coup je trouve les bretelles un peu fines à mon goût, mais ce n’est qu’un léger détail, le reste est impeccable comme la dernière fois. Et pour finir l'option "je traine" de cette robe, elle aura finalement été portée  pour la première fois en avril lors d'une réunion familiale, puis photographiée en mai seulement alors la voilà sur le blog ...... enfin

et puis vous remarquerez l'art bloguesque de l'accessoirisation, une chute dans l'escalier, un petit os au nom bizarre de fêlé et hop une jolie décoration au poignet droit !

 

DSC02431

DSC02433

DSC02434

DSC02435

DSC02438

Posté par lybelulle1973 à 08:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2017

One more sweat

Véxée comme un pou de ma précédente expérience j'ai eu envie de recommencer assez vite ce sweat que mon fiston voulait tant. Cette fois j'ai fait plus attention dans mon choix de tissus et j'ai misé sur le graphisme et la sobriété, histoire de ne pas me retrouver avec le même problème que la dernière fois. J'avais repéré depuis longtemps cet imprimé de La Panda Love, j'ai commandé le noir uni qui allait avec et me voilà relancée. Je dois d'ailleurs faire un clin d'oeil appuyé à cette personne plus que sympathique, disponible et de fort bon conseil.

Cette fois la réflexion sur la disposition des couleurs a été un peu plus travaillée, j'ai donc ajouté un empiècement sur le devant histoire de casser l'effet pyjama. Prise de doute j'ai coupé mes manches 2 fois, une fois en noir et une fois en imprimé, ensuite j'ai présenté le devant avec une manche de chaque et j'ai demandé au principal intéressé de choisir, et vous verrez son choix sur les photos (du coup j'ai une paire de manches noires qui attendent le sweat qui ira autour). Par contre comme la dernière fois j'ai réservé l'imprimé à la doublure de la capuche. Comme mon fiston a un gabarit brindille j'ai gardé la même taille en largeur, par contre j'ai allongé manches et buste parce qu'il s'agit de molleton gratté, donc bien chaud, et que nous sommes tout de même mi-mai, je n'avais guère envie que, quand octobre sera venu, mon sweat soit trop petit et du coup ne soit pas porté.

Au final ce sweat lui plait beaucoup et ne lui a valu aucune remarque désobligeante à l'école, donc tout est validé. Il n'y a que moi que ce grand placard noir devant dérange, il me faudrait trouver le courage de mettre une poche kangourou je pense, appliquée devant, mais je n'en ai jamais fait ..... du coup je ne voudrais pas gâcher ce sweat avec un truc bidouillé ou mal cousu. Autre solution : un appliqué sur ce noir, Star Wars ou autre ..... j'en discuterai avec le fiston à l'occasion.

Pour le reste rien de plus à dire que la dernière fois, tout s'est passé aussi bien, à refaire donc, encore et encore

 

DSC02413

DSC02414

DSC02415

DSC02416

DSC02417

Posté par lybelulle1973 à 14:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2017

Louisa again and again

je crois pouvoir dire avec certitude que ce patron sera celui que j'ai le plus amorti. En comptant celles qui ont été offertes, ça doit être ma  6ème ou 7ème version de cette robe, je ne sais même plus c'est pour dire.

On ressort les modèles gagnants, et quand ça ne tourne pas il faut qu'il y ait des poches, avec les mains qui se touchent si possible, et Louisa réuni toutes ces qualités en plus d'un patron diablement bien fait.

Cette version sera estivale, elle ne sera donc pas doublée, elle aura des biais de finition aux manches et une parementure à l'encolure. Et comme je n'étais pas super enthousiaste du choix de ma fille sur ce tissus j'ai intégré les mancherons pétales de Kamélice histoire de "girl-iser" un peu la bête.

Ce tissus, je me suis acheté presque le même pour moi, dans tes coloris plus marrons pour une robe estivale, et ma donzelle a voulu absolument le même "trop beau maman", dans des teintes bleues. Sur le moment je n'y ai pas vu d'inconvénient, en plus il était en solde, mais une fois à la maison, et mes pièces de Louisa coupées je lui ai trouvé un fort pouvoir de "blouse de mémé", impossible de m'enlever ça de la tête. D'où le passepoil pour bien casser le motif, les boutons bien pétants aussi et les mancherons pétales parce sans manche ça frisait l'horreur.

Pour la miss j'ai coupé un 8 ans, mais je la trouve vraiment large, en longueur ça va mais en largeur 1 taille (voire 2) en-dessous auraient largement suffit. Comme d'habitude tout s'est enchainé parfaitement, je ne regarde même plus les explications. Bon, ma fille ça lui plait, moi j'ai quand même du mal à m'y faire, ce patron j'en ai déjà tellement parlé que je n'ai pas grand chose à dire de plus, alors j'arrête et je vous montre

 

c'est drôle, sur les photos mes boutons ne sortent pas de la même couleur, pourtant promis ils sont tous les 2 bien oranges et du même orange

et j'ai fait une bourde en coupant mon tissus..... qui la verra ? :-)

DSC02229

DSC02230

DSC02231

DSC02232

DSC02233

DSC02234

Posté par lybelulle1973 à 14:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 avril 2017

Elodie d'été au printemps

Nous ne sommes que début avril mais de belles températures nous décident déjà à jardiner, jouer dehors et surtout donnent des envies de coutures estivales,de robes légères et de petits décolletés à bisous.

J'avais depuis un bon moment le patron Elodie des Farbenmix, le positif c'est que je l'avais acheté une bouchée de pain sur un vide grenier, le négatif c'est qu'il est en allemand. Et puis voilà, le beau temps est là, et quelques réalisation sur les groupes facebook m'ont rappelé que ce patron dormait sur mon étagère malgré son gros potentiel de bonheur auprès des petites filles, alors je l'ai ressorti. 

Dès le début ça a été compliqué, tout en allemand est des pièces à l'aspect peu commun. Heureusement, un appel à l'aide sur le groupe Facebook et le tour était joué, en moins d' une heure j'avais des liens vers des tutos, tous en allemands mais tous avec profusion de photos, sauvée j'étais et ma robe Elodie aussi. Ensuite trouver le coupon qui va bien, là aussi ça a été compliqué, Elodie est une robe qui tourne, donc gourmande en tissus, il faut donc soit un grand coupon, soit idéalement un coupon avec motif non orienté. Pas de chance tous mes coupons réservés aux robes de petits filles étaient soit trop petits soit à motif orienté, quand je vous dis que ça partait mal. Et puis quand même, face à mon armoire remplie de tissus ça faisait ridicule de me dire que je n'avais pas le tissus pour la faire, j'en étais à envisager de la faire en bicolore (la jupe est composée de 8 fois le même panneau) quand j'ai par miracle trouvé la chute de cette couture, une GRAAAANDE chute ma robe rentrait idéalement dedans. Une autre chute de tissus rose pour haut et je me suis lancée.

Elodie est relativement rapide à coudre, je dirais que j'y ai passé 2h30 environ, tous les panneaux du bas ont été assemblés à la surjeteuse, ça gagne un temps fou. J'ai juste perdu un peu de temps sur l'élastiquage de l'encolure car l'enfilage est quand même fastidieux.

Pour ma drôlesse de 1m20 j'ai coupé un 124/128, je n'ai pas ajouté de marges de couture sur les panneaux bas mais sur l'empiècement et les manches oui, j'ai allongé les panneaux de jupe de 5 cm car elle a la réputation d'être courte, et j'ai allongé l'empiècement du haut de 1.5 cm car souvent je le trouvais trop court sur les autres réalisations.

Et je ne me suis pas trompée sur son potentiel d'amour, ma fille a voulu l'essayer avant la fin, à proposé de prendre des photos quand je lui ai demandé de l'essayer, n'a plus voulu la quitter, et à passé la fin d'après-midi à tournoyer sur place (plus ou moins)

Donc voilà, Elodie est validée, adoptée, adorée, tout ce que vous voudrez et moi j'avoue que j'aime beaucoup aussi, même si le montage de la robe, certes rapide, donne des finitions dont je n'ai plus l'habitude (tout est apparent à l'intérieur).

Pour le bas, comme elle la voulait tout de suite, j'ai juste passé un coup de surjeteuse, mais je la trouve peut-être un poil longue alors elle aura peut-être droit à un ourlet plus conventionnel

je vous laisse juger 

DSC02235

DSC02236

DSC02237

DSC02238

DSC02239

DSC02240

 

Posté par lybelulle1973 à 14:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :