pourquoi le ciel il s'en va ?

09 mars 2017

Le gilet ressucité

mouarf le titre de malade ! tout ça parce que ma fille a un nouveau gilet .......

bon alors il y a quelques années j'avais réalisé, un peu à l'arrache, ces gilets. Ma demoiselle les a adoré et portés, re-portés et portés encore, elle les a tellement aimés qu'à la rentrée elle les portait toujours malgré les manches devenues 3/4 .....hum

donc sur une réflexion de l'Homme de la maison, j'ai envisagé le remplacement au moins d'un des gilets. Depuis longtemps j'avais envie d'essayer un patron de la marque Super Bison, mais comme avant ils s'arrêtaient au 6 ans, ça me stoppait net dans mon élan, et puis en fin d'année, la dame a sorti des patrons dans les tailles supérieures. Je me suis donc offert la veste Camille histoire de remplacer les gilets dont je parlais plus haut, sur les images je trouvais le rendu mignon et plutôt féminin.

Le patron est présenté dans une grosse boite en carton, c'est une très belle présentation mais personnellement elle ne me convient pas, mes patrons sont copié sur du calque épais et conservés roulés dans un tiroir, donc cette grosse boite est pour moi plutôt encombrante qu'autre-chose.

A la couture, plusieurs choses m'ont étonnée, la parmenture du dos est un simple rectangle alors que l'encolure est arrondie, j'ai bien cru m'être trompée et j'ai vérifié plusieurs fois, mais non, c'est bien ça. je me suis donc donné la peine de la retracer, et je l'ai même allongée un peu car le rectangle d'origine était un peu court. Le bas de la veste également me plait moyennement, mais ça je pense que ça vient du fait que je vois cette réalisation plutôt comme un gilet que comme une veste, la bande épaisse qui forme le bas du corps alourdi l'ensemble, la prochaine réalisation sera avec un simple ourlet. J'ai également joué de malchance en ayant une planche patron mal pliée et déchirée sur un pli, et mal imprimée à certains endroits, mais la créatrice a été tout à fait ouverte à mon contact et semble avoir pris note des correctifs à apporter, elle m'a même fort gentiment proposé de m'envoyer une nouvelle planche, mais ma fois ce n'était pas nécessaire. En dehors de ces quelques remarques ça s'est plutôt bien passé. Enfin ... si on excepte ce tissus pourri, tout mou, impossible à manipuler sans qu'il glisse de partout.... l'enfer.

Pas moyen de faire tenir en place ma parementure et je ne voulais pas surpiquer, je me suis donc vaillemment lancée dans un ourlet manuel invisible, pas trop mal réussi. Mon devant n'est pas boutonné entièrement, la faute à ce tissus épouvantable il est tout gondolé.

Au final il taille plutôt bien et j'aime bien le modèle, les petites fronces devant féminisent bien le tout.

Et pour finir, grace à ma caméo j'ai décoré le dos ! voyez plutôt

DSC02215

DSC02216

DSC02217

DSC02218

DSC02219

 

Posté par lybelulle1973 à 20:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


24 février 2017

un sweat Noël

oui oui oui je sais nous sommes fin Février et vous avez bien lu "Noël", c'est juste que c'est la première réflexion qui est venu à l'Homme de la maison en voyant mon dernier ouvrage pour son fils, du coup je l'ai repris pour le titre de cette publication.

Au mois de mai lors de mon escapade sur un salon du tissus à Reims, j'avais acheté ce molleton pour pas trop cher en me disant que pour une fois, ça ne faisait ni bébé, ni fille, alors que ce serait l'occasion de faire un sweat à Grand-Petit-Garçon. Oui mais voilà toujours mon appréhension personnelle, j'ai fait trainé le moment de m'y mettre, et la semaine dernière, emballée par son enthousiasme quand je lui couds quelque-chose, j'ai décidé de me lancer dans ce fameux sweat (il y a peut-être aussi eu ce moment où ma porte d'armoire n'a pas voulu s'ouvrir .... me signalant au passage un trop-plein de tissus en stock)

J'avais depuis longtemps arrêté mon choix sur un modèle Ottobre que je trouvais bien sympa et pas trop complexe, le modèle 37 du book 4/2014, il est un peu cintré, c'est un podèle féminin à la base, j'ai juste retiré le cintrage et hop le tour était joué. Le patron s'est trouvé décalqué en un temps record, le tissus coupé encore plus vite, et il a bien dû me falloir 1h30 de couture pour faire ce sweat ! un record de rapidité je vous dis !

Sur le patron rien à dire, ça tombe bien comme d'habitude, même si comme d'habitude ça me fait grogner de devoir ajouter des marges de couture. Les expli ma fois ça a été, vu le peu de complexité du modèle choisi. Tout a été cousu à la surjeteuse sauf les quelques surpiqures. On a longtemps hésité sur le sens de la capuche, bleu dedans ou dehors ?

Pour mon bonhomme de 132cm, très menu, j'ai fais une taille 140 en me disant qu'il irait longtemps .....hum ça sera sans doute mon seul raté, il lui va impec, là, maintenant, tout de suite. Et malgré la réflexion de son père (que je ne lui ai pas répétée) lui il adore. 

Moi par contre je m'interroge, dans la nuque on voit la couture de la capuche, ça me chiffonne un peu, devrais surpiquer pour plaquer la couture ou ajouter quelque-chose pour cacher

DSC02209

DSC02210

DSC02211

DSC02213

DSC02214

Posté par lybelulle1973 à 08:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 février 2017

une Agatha pour Elle

Le patron de la veste Agatha je l'ai depuis des lustres, peut-être même depuis sa sortie ou presque, et puis pour une raison que j'ignore je ne l'avais jamais cousu. Mon hésitation venait sans doute en partie des détails que l'on est supposée réaliser au biais et qu'au final, sur toutes les versions vues sur le net, bien peu sont réellement réussies. Du coup quand je me suis décidée à la coudre, je me suis résolue à une version passepoil et non en biais, ainsi j'étais déjà beaucoup plus sûre de mon coup.

Là, il a fallu que je me lance, le manteau Céphée étant VRAIMENT devenu trop petit, il lui fallait un remplaçant, et pourtant il aura été aimé ce manteau, j'ai même bien failli refaire le même, mais je pense que l'amour que lui porte ma fille vient en grande partie de sa couleur, or je n'ai plus du tout de ce velours et je suis bien décidée à écouler mon stock avant d'en acheter à nouveau.

J'avais également depuis au moins 2 ans, un très beau velours chocolat dans mon stock, un beau velours 1000raies comme je les aime, très fin, très souple, soyeux au toucher et avec de très beaux reflets dans la couleur. Au hasard d'un sortie parisienne j'avais également trouvé un joli tissus de doublure qui me tentait beaucoup et je trouvait qu'il se mariait bien avec mon si joli velours.

J'ai soigneusement lavé mes tissus (2 fois) et je me suis lancée. Copiage du patron et découpage, beaucoup de pièces à cause de tous les petits détails de décoration mais tout est bien expliqué. A la couture aucun problème particulier, là aussi tout est bien expliqué et tout s'est assemblé sans accro. J'ai donc fait mon passepoil maison et passepoilé toutes mes pièces au lieu de la bordure biais préconisée.

Mon manteau a été cousu courant novembre je crois, mais faute de trouver des butons à mon goût il a longtemps attendu que je lui mette la touche finale. Et toujours faute de trouver des boutons à mon goût j'ai finalement opté pour les pressions pour le fermer et des boutons recouverts pour toutes les décorations, il fallait quand même que je le termine avant qu'il ne devienne trop petit.

Une fois terminé je l'ai présenté à la demoiselle de la maison, qui n'a pas forcément applaudi des 2 mains, il est beau ce manteau, très beau, mais un peu trop beau je pense, entendez par là un peu trop "classique chic" pour ma tornade personnelle, les plis, l'ampleur, le col caludine ....... le Céphée un peu décalé avec sa couleur flashy semblait lui plaire beaucoup plus. Voilà une bonne semaine que je le lui ai donné, elle le porte quand même, même si je ne sens pas le même enthousiasme, au moins elle ne le boude pas, et ça me servira de leçon.

 Pour les détails techniques, je l'ai triplé, car ça faisait partie de mes regrets sur le Céphée, il était un peu trop léger. J'ai donc coupé toute ma doublure en double, dans mon tissus mais aussi dans un plaid suédois, donc pas trop épais, pour pouvoir tripler la chose. Après m'être longuement interrogée sur la façon de tripler un manteau, j'ai cousu ma doublure et ma polaire ensemble, comme ça ensuite j'ai travaillé comme si de rien n'était, avec une pièce extérieure et une pièce doublure. Ca donne un peu d'ampleur au manteau et ça contribue à aspect chic je pense.

Pour ce qui est du patron je regrette un peu que l'extérieur et l'intérieur aient la même taille, j'aime bien quand il y a un "contour" (parement ??) dans le même tissus que l'extérieur, quand on choisit comme moi, des tissus qui sont très contrastés, ça évite qu'on voie le tissus de doublure sur l'extérieur je trouve.

Pour ma drôlesse, j'ai cousu un 8 ans, il va bien, un poil grand comme il faut.

Mon velours vient de T&N Fabrics (mais je crois que la boutique n'existe plus), ma doublure vient de Toto Tissus dans le 13ème, et toute la mercerie vient de Mondial Tissus Créteil, le passepoil est fait mainson avec un biais du tissus de doublure et une cordon de coton de bricolage comme d'habitude.

DSC02201

DSC02202

DSC02203

DSC02204

DSC02205

Posté par lybelulle1973 à 18:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 février 2017

Pour Lui et rien que pour Lui

 

Grand-petit-garçon me fait régulièrement remarquer (mais toujours très délicatement), que je couds beaucoup pour sa sœur et moi et quand même assez peu pour lui

Alors bien sûr, je pourrais vous parler de la pochette minute, même pas doublée que je lui ai cousue en 30 mn pour lui servir de trousse de toilette pour la colo, mais ça ne présenterait pas grand intérêt.

Par contre, pendant cette semaine d'absence où il était en colo, je m'étais fixé l'objectif de lui faire une surprise, une belle surprise si possible, et ça, ça vaut la peine d'être raconté et montré.

Je me suis lancée dans la veste Lewis de Compagnie M, elle l'avait présentée sur un garçon à peu près de l'age du mien et lui ressemblant un peu, je ne sais pas si c'est ça (allié eu fait que sa veste de demi saison était trop petite) mais ça a fait tilt, j'ai acheté le patron, en décembre je crois.

J'ai ensuite longuement épluché les instructions pour me rendre compte que le morceau était un sacré morceau, jamais ne n'avais cousu de vêtement aussi technique, ni avec autant de pièces. Je me suis décidée pour une veste de demi saison, en softshell doublé de coton, je voulais qu'elle soit coupe-vent, le softshell était donc le choix idéal, déperlant en plus, la cerise sur le gâteau, mais là non plus, jamais je n'avais cousu cette matière. En tout point cette couture serait donc une grande première.

Les enfants ont pris le TGV le samedi, et dès dimanche je m'attaquais à la découpe du tissus (le patron était prêt depuis au moins 1 mois). Déjà j'ai potassé longuement les pièces à couper, qui en double, qui en simple, qui sur le pli, tissus principal ou doublure, bien sûr il y a eu une bourde, j'avais prévu le dos en 3 parties avec passepoil, j'ai coupé "en plus" le dos simple, heureusement que j'avais du rab de tissus. Il y a une phrase au milieu des explications que je n'ai pas comprise, il aurait fallu ajouter 3 cm en bas mais en bas de quoi ?? du coup j'ai tout allongé de 3 cm, les poches, les devants les dos etc ......sans bien savoir pourquoi et en me disant qu'il serait bien temps de tout recouper plus tard.

Les 3m de passepoils ont été faits maison, impossible de trouver un passepoil à mon goût par chez, moi soit la couleur n'allait pas, soit c'était trop fin soit trop gros, j'ai pris mon parti d'acheter du biais à mon gout et de faire mon passepoil, c'est pas de la couture compliquée mais c'est consommateur de temps.

Lundi soir j'ai attaqué l'assemblage (oui le soir parce que moi quand les enfants ne sont pas là je suis au travail) et la veste a été terminée vendredi soir, juste pour le retour de Grand-petit-garçon du samedi, après un total d'une bonne 15aine d'heures quand même.

Tout ne s'est pas passé comme sur des roulettes, je dirais même que je suis un poil déçue comparé aux autres patrons de la marque dont je dispose. Les expli sont en anglais, ok, mais c'est bien la première fois que ça me pose problème, bon c'est aussi la première fois que je couds une pièce aussi complexe. Déjà en cours de tuto, elle change de support, alors bien sûr elle prévient, mais sur le premier c'est l'extérieur qui est moutarde et sur le second l'intérieur, je vous passe le remue méninges pour savoir sur quoi je me fixe. Ensuite, le bleu marine, c'est peut-être pas la couleur la plus appropriée pour un tuto, pas toujours facile de voir où sont les pliures etc, que ce soit à l'écran ou sur papier, la couleur ne rend pas vraiment bien.

Bref, avec de la patience, avec une soirée entière de jeudi à découdre ce que j'ai fait de travers, avec quelques noms d'oiseau par ci par là, la veste a vu le jour.  J'ai fait deux modifications : la première aura été de ne pas faire le bas comme indiqué, ça m'embête énormément car je tenais à ce revers de tissus extérieur qui fait tout le tour, mais quand je l'ai vu fini, ou presque, j'ai eu peur de la longueur, et faire cette finition l'aurait encore raccourci, je me suis donc (fort judicieusement) abstenue. La seconde modification a été de raccourcir les manches de 4 cm, et vous verrez sur les photos que c'était une bonne idée. Tout le reste a été appliqué à la lettre.

Et au final me demanderez vous ? au final cette veste est très belle, elle demande soit un peu de connaissance soit du temps (ce qui fut mon cas). La longueur, malgré mon allongement de 3 cm, est pile poil alors que je l'aurais voulue un peu plus longue. Déception de mon bord côté aux manches, il est très élastique, mais manque de tonicité si on peut dire, il s'étire ... mais ne revient pas, ça ne rend donc pas terrible, j'ai coupé tel que dit dans le patron, mais pas de précision d'élasticité n'était indiquée, j'ai donc fait avec ce que j'avais, pour une première, ça ira. Autre point qui me chiffonne un peu c'est mon rabat de zip devant qui "tourne" un peu, est ce que je l'aurais coupé pas tout à fait dans le droit fil ou bien l'aurais-je un peu contraint en le cousant? il a été cousu 3 fois quand même ......

Le tissus de doublure, j'avoue avoir eu un gros doute à l'assemblage, dans le magasin ça allait, une fois à la maison j'ai croisé les doigts pour que ça ne fasse pas trop bébé. 

Grand-petit-garçon a l'air plutôt content de sa veste et moi je suis ravie d'avoir relevé le défi.

 

Le softshell et le bord côté viennent de Ti Florian boutique, le softshell, en vrai, est plus sombre que ce qui sort sur les photos, c'est un vrai bleu marine. Zip, biais et doublure vient de Mondial Tissus.

 

DSC02192

DSC02198

DSC02199

DSC02200

 

DSC02193

 

DSC02194

 

DSC02196

 

DSC02197

 

DSC02206

DSC02207

DSC02208

 

Posté par lybelulle1973 à 16:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 janvier 2017

Jolie Little Birdy

 Ne me demandez pas comment j'ai connu ce joli patron, je suis bien incapable de vous le dire, certainement encore un "miracle" de Pinterest .... toujours est-il que j'ai craqué et je me le suis offert. J'aime beaucoup ces patrons avec des empiècements et la possibilité de mixer plusieurs tissus. Sur celui-l'empiècement est inversé et le modèle un peu plus simple mais il me fait quand même bien penser à la Wanderer tunique, j'en profite d'ailleurs pour constater que cette Wanderer date de septembre 2015, il est donc finalement normal qu'elle soit devenue trop petite .....

Sur ce patron là, l'empiècement est dans l'autre sens, les manches un peu plus sobres et il y a un mignon petit col pour faire croire qu'on est une enfant sage. D'ailleurs le col, mon coton ayant de la tenue je me suis abstenue d'entoiler, je ne sais pas si ça vient de là mais ce fichu col rebique furieusement, au point que je me demande si je ne vais pas coudre deux breloques(ou boutons)  pour le bloquer.

Le patron est pas mal du tout, en couleur, tout est très bien indiqué. A coudre ça va tout seul aussi, j'ai eu un petit décalage en bas entre le bas devant et le bas dos mais ça vient peut-être de moi. Ma mistinguette aimant toujours autant le turquoise elle tout naturellement choisi ces deux tissus acheté aux Tissus du Chien vert en juillet lors d'une délicieuse escapade à Bruxelles.

J'ai pris le 8 ans pour ne pas me rater, mais je pense que le haut est un peu grand. Cependant il lui faut un peu d'aisance si je veux qu'elle porte ce que je fais, je pense qu'elle a bien pris goût à la souplesse du jersey, je vais devoir m'y mettre un peu plus et laisser les petits cotons fleuris pour les jupettes ou petites robes d'été qui demandent moins d'aisance.

Pour fermer le dos elle a choisi des boutons "jaunes comme le soleil", et comme d'habitude j'ai fait le bas en ourlet rapporté mais avec un petit point motif histoire de finir délicatement.

Pour les photos difficile de montrer quelque chose de correct, la lumière a du mal à être dispo en même temps que moi, et ce jour là vu les -7°C ambiants la miss a refusé tout net de quitter son beau t-shirt rouge.

Voilà donc une nouvelle tunique, bien plus lumineuse en vrai que sur ces photos toutes moches

 

DSC02183

DSC02185

DSC02186

DSC02187

DSC02188

DSC02190

Posté par lybelulle1973 à 21:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


15 janvier 2017

Trop top qui a failli être un Trop flop

La semaine passée, trop fachée de mes dernière déconvenues et en même temps fortément décidée à écluser mon stock, surtout le stock de chutes, je me lance dans un sweat pour ma puce (oui il n'y avait que pour elle qu'il y avait quelque chose de cousable dans ce micro coupon)

Je me lance donc dans mon reste de maille merveilleuse qui m'avait servi me faire ce petit haut, si le dos de ce pull s'est révélé bien peu pratique en hiver, la maille veillit plutôt bien aux multiples lavages et elle est vraiment agréable à porter, chaude sans être lourde, ça me faisait donc mal au coeur de perdre ce qui me restait de ce coupon.

Quand j'ai déballé mon coupon je me suis souvenue en passant qu'il était arrivé plus petit que ce qui était commandé, mais il m'en restait quand même de quoi faire un haut en petit format. J'ai ressorti mon patron de Trop Top, basic, pas compliqué et pas trop gourmand je me suis dit que ça conviendrait bien. Il a quand même fallu que je joue au tetris avec mes pièces, ça me vaut donc une couture sur un des bras qu'il ne m'a pas été possible de couper sur la pliure.

Je me suis lancée dare dare, pleine d'enthousiasme, assemblage de toutes les pièces, puis, sans col ni ourlet, on passe au premier essayage, et là on retourne à la case drame, le truc est informe, trop large de partout, avec une encoulure immense qui tombe carrément sur les épaules. De colère je le roule en boule sur le meuble et je retourne à mes cartonnages de Noël.

Voilà deux photos du trop flop

DSC02145

DSC02146

Et puis quand même c'est dommage de la jeter cette maille, voyons voir s'il est possible d'en sortir quelque chose. Ma fille se prête au jeu et ré-enfile le truc moche, en fait quand on le voit porté, on a envie de tout resserrer vers le centre, c'est ce que je fais, à l'arrache, avec deux gros plis devant et derrière. Après je recoupe une dernière bande et je termine mon encolure. Les ourlets de poignets seront juste repliés et cousus au point élastique, je n'ai plus assez de tissus pour couper un bracelet de manche, et comme ce top est décidément bien court, je laisse le bas surjeté et je cache le tout sous une petite dentelle, je gagne ainsi quelques précieux centimètres. Au final il a l'air confortable puisque ça fait 2 fois qu'elle le porte et qu'elle s'en trouve bien. Et moi je dirais que ce pli au milieu féminise le pull et j'aime bien, on a même ajouté une breloque hibou pour marquer encore mieux (et aussi servir de repère au devant derrière et rendre ce pull "papacompatible")

Alors maintenant on passe au Trop To

pDSC02173DSC02174

DSC02169

DSC02170

DSC02171

DSC02172

 

et puis ma fois ce blog est un peu déserté mais si quelqu'un passe par là, je profite de la fin de mon message pour vous souhaiter une belle et douce année 2017

 

 

 

 

 

Posté par lybelulle1973 à 12:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2016

Poisse, guigne, scoumoune etc .....

la couture et moi depuis quelques semaines nous sommes bien fachées, décidément rien ne va, ni à moi, ni à ma fille, hauts ratés pour moi (que vous avez déjà vus), robe ratée (à venir), Trop top raté (il date d'hier je vais voir si je peux le sauver avant de vous le montrer), bref quand ça veut pas ben ça veut pas moi je vous le dis et pourtant c'est pas les projets qui manquent.

Alors je me suis rabattue sur les petits accessoires, avec eux on est rarement déçue et en plus ceux que je vais vous présenter ont la bonne idée de m'aider à utiliser mes chutes de tissus intelligemment.

Quand je fais mes boites à mouchoirs (à voir ici) j'utilise souvent des fat quarter, il me reste une chute en forme de L, trop petite pour la couture mais trop grande pour que je la jette, alors depuis quelques années je les conserve en me disant qu'un jour viendra ... où je leur trouverai une utilité et oh miracle ce jour est venu !

J'ai utilisé ces deux tuto pour transformer mes chutes en petits sachets de lavande, tuto1 et  tuto2 , selon la taille de ma chute j'utilise soit l'un soit l'autre. Pour celui qui replié seulement sur le dessus ils sont un peu grands, alors je les remplis à moitié de lavande et moitié de coton, ça consomme moins de lavande et ça les rends plus joufflus. C'est l'occasion pour moi de pouvoir en glisser dans les armoires de mes petits lutins (qui adorent ça) et aussi d'en préparer d'avance, peut-être en vue de la vente 2017 pour l'Etoile de Martin à laquelle je participe chaque années.

Je vous montre ici une partie de ma production, certains sont déjà offerts, d'autres déjà rangés, voici ceux qui restent, au total j'ai bien dû en faire une 20 aine ! classiques ou colorés il y en a pour tous les goûts

DSC02140

DSC02141

DSC02143

 

Posté par lybelulle1973 à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2016

Be Pretty .... ou pas

Alors ce sera plutôt "ou pas" pour moi. 

Pourtant ça partait bien, la Yaya folle amoureuse du patron et qui le porte divinement, et hop le patron qui atterri dans ma boite e-mail. J'étais OLBLIGEE de la coudre. Et alors là second miracle, il me restait justement un beau morceau de ce coupon pas cher (mais joli) que vous avez vu dans le post précédent celui-ci, alors hop tant qu'à en être dans les toiles, ce reste de coupon n'aura même pas eu le temps d'être rangé entre les deux cousettes, c'était reparti mimi.

Déjà le patron, ça se coupe/scotch facilement, les marges sont incluses (3 bons points d'un coup au moins) et plein de conseils pour transformer la robe en blouse. Bon en regardant bien ce patron je me dit que le coup de la découpe sur le devant de l'épaule ça doit bien être au moins le 4ème patron dont je dispose qui présente ce détail, mais ma fois, allons-y. Ca s'assemble tout seul, pour un pdf pas cher le résultat est là quand même, je taille je couds, il me traverse un drole de truc dans la tête et je mets de la dentelle (nimportekwa), j'essaye la super ruse de l'enroulé boulé et je trouve ça assez fantastique, j'adore les patrons où j'apprends un truc !!

et j'essaye le tout......et je regarde, et je suis déçue, les pinces poitrines ne sont pas mais alors du tout là où il faut (mais ça c'est ma très grande faute, je le sais pourtant que je dois TOUJOURS les re-descendre) mais surtout ça poche au-dessus de la poitrine, mais grave !

au final je ne le termine pas, vexée je suis après ces 2 échecs coup sur coup. Je fais quoi ? deux pinces sauvages pour rattrapper ça ? ou je lache l'affaire et je jette le tout ?

DSC02027

DSC02028

DSC02030

DSC02031

DSC02032

Posté par lybelulle1973 à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2016

Couture facile mais moche

C’est l’histoire d’un beau loupé !

Au printemps j’ai craqué sur un Coudre c’est facile Hors série, oubliant allègrement au passage pourquoi je n’achetais plus ce genre de magazine depuis une éternité. Oui mais voilà, le petit haut en couverture, avec son joli petit jeu de plis, m’avait tapé dans l’œil alors j’ai été faible.

Il ya a quelques temps, lors d’un rapide passage chez Toto, j’ai dégoté un joli coupon (avec un beau défaut mais à 5€ les 3m on est moins regardante), et j’ai eu envie de me lancer dans cette fameuse petite blouse en me disant que au mieux je gagnais un haut sympa, au pire je ne perdais pas grand-chose vu le prix du tissus.

Me voilà donc partie. Soyons honnête ça n’a pas été super plaisant à coudre, les informations sont disséminées un peu partout et pas d'une clareté exemplaire, bref j’ai tout trouvé mais ça n’a pas été une expérience très agréable (ou alors c’est juste que je n’ai pas l’habitude de ce genre de magazine). Le décalquage n’a pas été aussi laborieux que du Burda grâce à l’utilisation de la couleur et au repérage sur les planches, ça, c’est plutôt un bon point. Par contre, il faut ajouter les marges de couture (mauvais point). Au final essayage et là c’est le drame !

oh la jolie montgolfière !!

Le bon côté c’est que tout rentre, les épaules, la poitrine et les hanches,et  mais je pourrais aussi y faire entrer un 6ème mois de grossesse et les courses de la semaine ni vu ni connu, et pour couronner le tout : le devant est archi court !! (pourtant je l’ai allongé de 4 cm !!) j’ai hésité à le terminer et puis je me suis dit que ça pourrait faire un haut à porter à la maison, à tout faire, en attendant mieux. En plus je ne vais pas vous mentir mais le coupon pas cher de composition inconnue (mais joli rappelons-le) a un tombé particulier, un poil raide, sans compter le léger bruit façon papier froissé……

Pourtant je m'étais bien appliquée, j'avais même ajouté de jolis revers aux manches

Bon il a le mérite inestimable de me permettre de tester des patrons sans avoir trop de regrets, enfin si un peu quand même parce que ce joli petit motif me plaisait vraiment bien et le miracle du synthétique lui donne vraiment de jolis reflets

voilà la bête en photo

DSC02035

DSC02036

 

DSC02038

DSC02039

Posté par lybelulle1973 à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2016

Après la copie (ratée) place à l'original

Tout ça c’est la faute à une gentille nana qui s’est sentie touchée par mes errances lors de mon bidouillage de patron de Van Katoen pour obtenir une Miss Polly, elle aussi a dû trouver que mon résultat final était bien loin de l’objectif de départ, et du coup elle m’a fort gentiment proposé son patron. Alors vous pensez bien que je ne suis pas du genre à dire non, et nous nous sommes fait un échange de « robes à poche ».

Et comme mon bidouillage était pas mal mais m’avait un peu laissée sur ma faim (et que ma Demoiselle ne dit jamais non à une nouvelle robe), je me suis dépêchée de recommencer, avec le patron d’origine cette fois (donc).

J’avais ce velours bicolore, effet denim, acheté 1€ le m pendant les soldes au Bonheur des Dames dans le 18 ème il y a plus d’un an (soldes janvier 2015 pour celles qui auraient du mal à suivre). C’est donc ce velours que la demoiselle a choisi, jusque-là ça va parce que vu le prix je dois avoir un coupon de 4m, sauf que pour le tissus de contraste elle est tombée amoureuse de cette chute de liberty, PETITE la chute, j’ai donc joué au Tétris pour caser tout ce que je voulais. En fait j’ai un peu plus que joué au Tétris, j’ai carrément raboté le fond de poche (en hauteur) pour faire un montage façon Van Katoen. Et au final j’ai pu faire entrer la poche et les petits rabats d’épaule.

Ma Demoiselle mesure 128cm pour 21 kg, j’ai coupé un 7 ans pour avoir un peu de marge pour l’an prochain sans viser trop grand non plus, et elle lui va vraiment très bien, à peine grande pour loger un sous-pull.

Tout l’assemblage s’est bien passé, les morceaux de patron concordent bien et il est agréable à travailler. Après, je ne sais pas si ça vient de moi ou pas, mais j’ai trouvé les explications un peu « légères » parfois, j’avais mon expérience de la Louisa dress et je m’y suis bien accrochée, heureusement, je pense qu’une débutante aurait peut-être plus galéré que moi. Au dos j’ai posé un zip invisible et je m’aperçois que je m’en sors mieux avec ce type de zip qu’avec les zip classiques alors qu’il parait que c’est plus dur à poser (allez comprendre). Toute la doublure est reprise à la main, devant le long de l’empiècement, ce qui permet d’enfermer la couture avec le passepoil, et aussi au dos le long du zip. Finalement les finitions à la main se font bien, je les trouve de moins en moins rébarbatives et surtout je suis assez fan du rendu.

Enfin voilà ce patron nous plait beaucoup à la maison, à la miss mais à moi aussi, je pense qu’il y aura une version été dans quelques mois, avec plus de fun et de couleurs (jai déjà une petite idée). Au final sur cette robe la seule chose qui ne me plait pas trop ce sont les boutons sur les rabats, pas facile de trouver quelque chose qui aille, et là sous la main je n’avais vraiment rien de mieux que ça, je les changerai si un jour je trouve mieux au hasard de mes balades.

 

Ce velours est infernal à prendre en photo, pas moyen de rendre la couleur correctement ! en vrai il fait vraiment denim, on voit le velours quand on y regarde de près.

DSC02004

DSC02005

DSC02006

DSC02007

DSC02008

Posté par lybelulle1973 à 09:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :